Covid-19 : Point de situation en Vaucluse au 12 avril 2021

Consulter le point de situation complet en PACA au 12 avril 2021


Vaucluse : Nouvelles mesures de freinage pour lutter contre l’épidemie à partir du 4 avril

Afin de renforcer la lutte contre la pandémie de Covid-19 et de protéger la population, le Président de la République a annoncé le 31 mars 2021 l’extension des restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements à l’ensemble du territoire métropolitain, dès le dimanche 4 avril 2021, et pour une durée de 4 semaines.

DÉPLACEMENTS ET COUVRE-FEU

1. Régime du couvre-feu de 19 à 6h

Depuis le 20 mars 2021, le couvre-feu s’applique sur l’ensemble du territoire national entre 19h et 6h. Durant ce créneau, une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour tout déplacement et prévoit des motifs de déplacements limitativement énumérés (ces motifs sont inchangés par rapport au couvre-feu actuellement en vigueur dans le département) :

  • Déplacements à destination ou en provenance : (i) du lieu d’exercice ou de recherche d’une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ; (ii) des établissements ou services d’accueil de mineurs, d’enseignement ou de formation pour adultes mentionnés aux articles 32 à 35 du présent décret ; (iii) du lieu d’organisation d’un examen ou d’un concours ;
  • Déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et, le cas échéant, de leur accompagnant ;
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre chez un professionnel du droit pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance relevant de l’un des motifs mentionnés au présent article ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

2.Restrictions de déplacements applicables en journée de 6h à 19h

A compter du 4 avril 2021, entre 6h et 19h, les sorties du domicile sont également limitées en termes de distance et de motifs.

2.1/ Les déplacements sont limités, à l’exception des motifs suivants :

  • Pour les mêmes motifs que pendant le couvre-feu (cf. point n°1).
  • Pour des déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle ou pour des livraisons à domicile ;
  • Pour des déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, des retraits de commandes ou pour les besoins de prestations de services ;
  • Pour des déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile ;
  • Pour des déplacements pour se rendre dans un service public, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • Pour des déplacements à destination ou en provenance d’un lieu de culte ;
  • Pour des déplacements de participation à des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public qui ne sont pas interdits en application du décret.
  • Pour des déplacements liés soit à la promenade, soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective dans un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile

2.2/ Les déplacements dérogatoires sont, par ailleurs, à distinguer en fonction de certaines distances :

  • Les déplacements dérogatoires liés soit à la promenade, soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, sont limités à un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile.
  • Les déplacements pour les motifs impérieux suivants : effectuer des achats de première nécessité, des retraits de commandes, des livraisons à domicile ; se rendre dans un lieu de culte ou se rendre dans un service public, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance, sont possibles dans la limite du département de résidence ou, lorsque le déplacement oblige à quitter le département, dans un périmètre de 30 km autour du domicile dans une logique de bassin de vie.
  • Enfin, sans limitation de distance, les déplacements pour les motifs impérieux sont possibles sous réserve de présenter une attestation pour se déplacer : entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ; pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle ou pour des livraisons à domicile ; pour un déménagement résultant d’un changement de domicile ou un déplacement indispensable à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, non susceptible d’être différés ; pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ; pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ; pour le déplacement de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.

Aucun déplacement inter-régional ne sera autorisé après le lundi 5 avril 2021, sauf motif impérieux ou professionnels.

Toute personne souhaitant se déplacer en dehors de son domicile devra se munir d’un document permettant de justifier son déplacement.

Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive. Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes restent interdits, en dehors des motifs dérogatoires limitativement énumérés à l’article 3 du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié.

Calculer la distance de déplacement :
https://www.geoportail.gouv.fr/actualites/reconfinement-afficher-une-limite-de-10km

3. Modification du régime des services à domicile.

Dans les cas où le lieu d’exercice de l’activité professionnelle est le domicile du client, les déplacements ne sont autorisés qu’entre 6 heures et 19 heures, (sauf lorsqu’ils ont pour objet l’assistance à des personnes vulnérables ou précaires ou la garde d’enfants), et pour les motifs suivants : (i) pour les activités professionnelles de services à la personne (mentionnées à l’article D. 7231-1 du code du travail) ; (ii) pour les activités à caractère commercial, sportif ou artistique et les activités de cours à domicile autres que de soutien scolaire, dans la mesure où elles seraient autorisées si elles étaient exercées en établissement recevant du public ; (iii) pour les activités qui s’exercent nécessairement au domicile des clients, sans autre restriction.

COMMERCES

Seuls les commerces vendant des biens de première nécessité, ainsi que les libraires, disquaires, coiffeurs, fleuristes, cordonniers, chocolatiers concessionnaires automobiles, et les commerces dont la liste exhaustive est fixée au IV de l’article 37 du décret du 29 octobre 2020 à sont autorisés à accueillir du public.

Dans les structures autorisées à fonctionner dans ce cadre, leur activité doit se limiter aux activités de première nécessité telles que définies au IV de l’article 37 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié. Les règles sanitaires applicables demeurent inchangées. Note bas de page [1]

Sur les marchés, couverts ou non, seuls les étals alimentaires ou proposant la vente de fleurs, graines, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés.

Enfin, l’accueil du public pour les services de transaction ou de gestion immobilières ne sont plus autorisés dans les ERP (article 28 du décret).

Par arrêté préfectoral 2021/03-09 du 26 mars 2021, les centres commerciaux et galeries marchandes attenantes de plus de 10 000 m² sont fermés dans le département, sauf pour les activités suivantes :

  • Commerce de produits surgelés ;
  • Commerce d’alimentation générale ;
  • Supérettes ;
  • Supermarchés ;
  • Magasins multi-commerces dont l’activité principale est la vente alimentaire ;
  • Hypermarchés ;
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
  • Boulangerie et boulangerie-pâtisserie ;
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé.

Dans les grandes surfaces de plus de 10 000 m² fermées, les commerces de détail et de gros spécialisés dans la vente de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres et les jardineries peuvent accueillir les professionnels du secteur concerné sur présentation de leur carte professionnelle.

ÉDUCATION SPORT ET LOISIRS

L’accueil des élèves dans les établissements d’enseignement ainsi que dans les services d’hébergement, d’accueil et d’activités périscolaires est suspendu :

  • Jusqu’au 25 avril 2021 inclus dans les écoles maternelles et élémentaires  ;
  • Jusqu’au 2 mai 2021 inclus dans les collèges et les lycées, et les centres de formation d’apprentis.

Pendant le temps scolaire, un accueil est assuré au profit des enfants âgés de trois à seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

A l’université, l’accueil des étudiants est autorisé pour les motifs suivants :

  • activité de soutien pédagogique dans la limite de 20 % de la jauge habituelle de l’établissement ;
  • accès aux bibliothèques et centres de documentation ;
  • accès aux laboratoires et unités de doctorants ;
  • accès aux services administratifs, de médecine préventive et services sociaux sur rendez-vous ;
  • accès aux activités de restauration des CROUS ;

Jusqu’au 2 mai 2021 inclus, les épreuves des examens se déroulent à distance.

L’accueil des enfants dans les accueils collectifs de mineurs est également suspendu jusqu’au 25 avril 2021. Un accueil est assuré au profit des enfants âgés de trois à seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Dans les établissements sportifs couverts (de type X), l’accueil des groupes scolaires est suspendu, à l’exception des groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et enfants en situation de handicap, et à l’exception des activités physiques et sportives.

Dans les établissements de plein air (de type PA), l’accueil des groupes d’enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et enfants en situation de handicap est également autorisé, y compris pour les activités physiques et sportives. De même, les activités physiques et sportives des personnes mineures ainsi que des personnes majeures, à l’exception des sports collectifs et des sports de combat, sont autorisées.

Enfin, dans les salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (type L), l’accueil des groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et enfants en situation de handicap, est autorisé, à l’exception des activités physiques et sportives.

MESURES LOCALES COMPLÉMENTAIRES

Une série de mesures complémentaires destinées à lutter contre la propagation de l’épidémie entrent en vigueur en Vaucluse à compter du dimanche 4 avril 2021 pour une durée de 4 semaines :

  • Le port du masque reste obligatoire dans toutes les communes du département, pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public.
  • En complément de l’interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées sur la voie publique ainsi que dans les bars, restaurants et hôtels, lorsqu’elle n’est pas accompagnée de la vente de repas (article 3-1 du décret du 29 octobre 2020), la consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public est également interdite par arrêté préfectoral. Les buvettes et points de restauration debout sont fermés dans les établissements recevant du public debout et/ou itinérant dont l’ouverture n’est pas interdite par le décret du 29 octobre 2020 modifié susvisé ainsi que dans l’espace public couvert ou de plein air.
  • La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique est interdite.
  • Les activités dansantes dans tous les établissements recevant du public dont l’ouverture n’est pas interdite ainsi que dans l’espace public couvert ou non, demeurent interdites.
  • La livraison à domicile après 22h est interdite.
  • Les braderies, vides-greniers, brocantes, ventes au déballage et foires sont également interdites.

L’ensemble de ces mesures sont applicables pour une durée de 4 semaines, jusqu’au dimanche 2 mai 2021 inclus.

Cliquez sur le lein suivant pour télécharger le communiqué de presse correspondant : Communiqué de presse Mesures de freinage renforcées en Vaucluse


Point de situation national au 31 mars

Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines, soit :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux (sur présentation de l’attestation) ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s'applique à l'ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Par ailleurs, aucun déplacement inter-régionaux n'est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, avec, toujours, la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Informations sur les mesures nationales :

  • entre 19h et 6h (couvre-feu), partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements.
  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Par ailleurs, les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements et encadrer la consommation d’alcool.
 
Concernant les commerces autorisés à ouvrir :

  • seuls ceux vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir – auxquels s’ajoutent les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos.

Éducation :

Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines à partir du lundi 5 avril 2021.

- Concernant les écoles : adaptation du calendrier pour préserver l’apprentissage, comme suit :

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pur 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.



- Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.

Hôpitaux :

Des renforts supplémentaires seront appelés dans les prochains jours afin de permettre l’augmentation des capacités d’accueil dans les services de réanimation (réserve sanitaire, réserve militaire, étudiants, personnels à la retraite). L'objectif est d'atteindre 10 000 lits disponibles dans les services de réanimation.

Aides aux salariés :

  • Le droit au dispositif de chômage partiel pour les parents dans l’obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants est réactivé ;
  • Tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés.

Travail :

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible.

Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, le protocole national en entreprise est mis à jour :

  • en demandant aux employeurs des 16 départements soumis à de nouvelles restrictions de définir des plans d'action pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés qui peuvent télétravailler ;
  • en mettant en place, dans la mesure du possible, des paniers repas à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des salariés ;
  • en déjeunant seul, en laissant une place vide en face de soi, et en respectant strictement la règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne ;
  • en adaptant systématiquement les plages horaires d'ouverture pour la restauration collective afin de limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment ;
  • en limitant autant que possible les situations de covoiturage et, si cela est indispensable, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque ;
  • en rappelant à leurs salariés les règles applicables quant à l’isolement des cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail : http://declareameli.fr

Personnes âgées :

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Commerces et établissements recevant du public (ERP) :
Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.
 

Activités culturelles :

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture.
 

Lieux de culte :

Les offices dans les lieux de culte sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.
 

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer :

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux.

Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif.

Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/

Contacts utiles :
Urgence-sécurité et écoute :

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert)

Urgence pour ma santé ou celle de mes proches :

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

- Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;
- Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

Informations :

Pour vous faire vacciner : 0 800 009 110.

Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.


Attestations de déplacement dérogatoire pour se déplacer entre 06h00 et 19h00 au-delà de 10 km

Vous pouvez la télécharger en cliquant sur le lien suivant : Attestation de déplacement mesures renforcées


Attestations de déplacement "couvre-feu" obligatoire pour se déplacer entre 19h00 et 06h00

L'attestation de déplacement dérogatoire n'est pas nécessaire en journée pour des déplacements dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, en revanche elle est obligatoire pour se déplacer durant le couvre-feu de 19h à 6h.


Attestation de déplacement dérogatoire numérique :

L'attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable au format numérique. Une fois renseignée, le générateur créé un fichier pdf avec vos informations ainsi que le motif de votre déplacement. Elle est également disponible sur l'application TousAntiCovid.

Attestation de déplacement dérogatoire numérique

Attestation de déplacement dérogatoire :

Elle est également téléchargeable ci-dessous, au format .pdf ou peut être rédigée sur papier libre. Pour une meilleure accessibilité, l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible en format.docx, .txt, en version FALC et en langue anglaise.
Attestation de déplacement dérogatoire.pdf

Attestation de déplacement dérogatoire.docx

Attestation de déplacement dérogatoire.txt

Attestation de déplacement dérogatoire en langue anglaise

Justificatif de déplacement professionnel :

Il est téléchargeable ci-dessous au format .pdf. Pour une meilleure accessibilité, le justificatif de déplacement professionnel est désormais disponible en format .docx et .txt.
Justificatif de déplacement professionnel.pdf


Justificatif de déplacement professionnel.docx

Justificatif de déplacement professionnel.txt

Justificatif de déplacement scolaire :

 Le justificatif de déplacement scolaire est disponible en format .pdf, .txt et .docx pour une meilleure accessibilité.

Justificatif de déplacement scolaire.pdf

Justificatif de déplacement scolaire.docx

Justificatif de déplacement scolaire.txt

Le non-respect du couvre-feu entrainera :

Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d'emprisonnement.


Passage en vigilance renforcée au 27 mars

Ce samedi 27 mars, le Vaucluse est passé en vigilance renforcée. Cette situation entraîne notamment la fermeture des centres commerciaux de plus de 10 000 m² pour une durée de 4 semaines. Sont ainsi concernés :

- Centre commercial Cap sud à Avignon
- Castorama Avignon
- IKEA Vedène
- Leroy Merlin Le Pontet
- Alinéa Le Pontet
- Galerie marchande Mistral 7 à Avignon
- Galerie marchande Avignon nord
- Galerie marchande Carrefour Courtine Avignon
- Galerie marchande Leclerc Apt
- Galerie marchande Auchan Cavaillon
- Galerie marchande Hyper U Pertuis
- Galerie marchande Carrefour Orange
- Galerie marchande Leclerc Carpentras
- Galerie marchande Leclerc Bollène
- Galerie marchande Leclerc Valréas

Dans ces établissements, hormis les pharmacies et les services publics, seuls les commerces proposant principalement une offre alimentaire restent ouverts.

Vous trouverez le détail des mesures renforcées dans le communiqué ci-dessous :



Couvre feu à partir de 19h dans le Vaucluse et mesures renforcées

Les dispositions suivantes, sont en vigueur dans le Vaucluse :

Pour les commerces :
Le décret n° 2021-99 du 30 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire prévoit les fermetures de centres commerciaux et magasins dont la surface est supérieure à 20 000 m² ainsi que les modalités de calcul de la surface commerciale utile ;

Sont ainsi concernés par des mesures de fermeture :

- les commerces non alimentaires de plus de 20 000 m² de surface commerciale utile ;

- les commerces non alimentaires des centres commerciaux et galeries marchandes d’une
surface commerciale utile supérieure à 20 000 m² .

Cette fermeture est effective depuis samedi 30 janvier à minuit (dimanche 00h00).

Sont concernés dans le Vaucluse :

- Centre commercial Cap sud à Avignon

- Galerie marchande Mistral 7 à Avignon

- Galerie marchande Avignon nord

- Magasin IKEA Avignon

Les commerces alimentaires de ces centres commerciaux resteront ouverts, qu’il s’agisse des supermarchés ou des magasins alimentaires spécialisés (boulangerie par exemple). Les pharmacies resteront également, par dérogation, ouvertes. Les commerces fermés n’auront pas la possibilité de faire de click&collect ou retrait commande.

Consulter l’arrêté préfectoral relatif à la fermeture des centres commerciaux
Consulter le communiqué de presse relatif à la fermeture des centres commerciaux

- les commerces, établissements de services à la personne et assimilés ne doivent plus accueillir de public à compter de 19 heures ;

- la vente à emporter n’est pas autorisée au-delà de 19 heures. Les livraisons demeurent toutefois possibles. Les restaurants, pizzerias et assimilés pourront donc continuer à faire livrer les commandes.

Pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation :
– les établissements recevant du public (ERP) ou les autres structures qui accueillent de la garde d’enfant, de l’enseignement, des activités péri-scolaires ainsi que de la formation professionnelle peuvent continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 19 h. Le personnel de ces établissements devront justifier leur déplacement au-delà de 19 h en cochant le motif « activité professionnelle, enseignement et formation » sur l’attestation de déplacement dérogatoire ;

– les collectivités ne sont donc pas obligées de modifier leur organisation. Tant les conducteurs de transports scolaires que les enfants, élèves ou parents sont couverts par le motif ’activité professionnelle, enseignement et formation’ ;

– la dérogation permet aussi de traiter les activités péri-scolaires, c’est-à-dire directement liées à l’établissement scolaire et au temps scolaire.

Pour les activités professionnelles :
Les déplacements liés à l’activité professionnelle ne sont pas affectés par le couvre-feu, le motif de dérogation pour « activité professionnelle » permet de les prendre en compte.

Pour les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives  :

– le couvre-feu à 19h00 entraîne l’avancée à cette heure de la fin des activités de loisir en plein air, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, pêche, etc.) ou en établissement de plein air ;

– s’agissant des activités extrascolaires : à partir du 4 janvier 2021, comme les autres activités de loisirs, les activités extrascolaires exercées en plein air ou en salle doivent cesser à 19 heures.

Mesures départementales de lutte contre la propagation du virus prises par arrêté préfectoral :
- Le port du masque reste obligatoire sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public pour toute personne de 11 ans ou plus, piétons, trottinettes et autres engins de déplacements personnels, motorisés ou non, dans l’ensemble des communes du département de Vaucluse.



- La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 19h00 à 6h00.

- Les buvettes et points de restauration debout sont fermés dans les établissements recevant du public debout et/ou itinérant dont l’ouverture n’est pas interdite par le décret du 29 octobre 2020 ainsi que dans l’espace public couvert ou de plein air

- Les activités dansantes sont interdites dans tous les établissements recevant du public dont l’ouverture n’est pas interdite ainsi que dans l’espace public couvert ou non.

Consulter l’arrêté préfectoral prescivant des mesures visant à renforcer la lutte contre la propagation Covid19


Centres de Vaccination Covid-19 en Vaucluse

La préfecture de Vaucluse a édité une carte réunissant les centres de vaccination ouverts dans le département.



Pour prendre rendez-vous pour se faire vacciner, plusieurs solutions sont possibles :
- En ligne via le site Doctolib
Cependant, en raison de la très forte demande, les plateformes de prise de rendez-vous en ligne sont pour la plupart saturées et par conséquent, momentanément inaccessibles ; de nouveaux créneaux devraient être proposés prochainement.

- Par téléphone, en appelant l’un des centres de vaccination aux numéros indiqués sur la carte
Vous pouvez joindre le centre de Carpentras au 04 23 10 03 38 du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 9h à 12h. Nous vous conseillons d’insister. Il se peut également que vous soyez amenés à patentier de longues minutes (jusqu’à 20 ou 30 minutes) avant que votre appel ne soit pris en charge.

Vous devrez ensuite vous présenter au rendez-vous qui vous aura été fixé muni :
- d’une pièce d’identité

- de votre carte vitale

- de votre ordonnance si vous avez un traitement en cours

- de la fiche de pré-vaccination délivrée par votre médecin traitement (ce document n’est pas obligatoire)

Pour pouvoir recevoir votre première injection, vous devrez :
- ne pas être cas contact depuis moins de 15 jours

- ne pas avoir fait un vaccin contre la grippe depuis moins de 3 semaines

- ne pas être allergique et ne jamais avoir fait d’œdème de Quincke


Application TousAntiCovid

Alors que le Vaucluse vient d’être placé en état d’urgence renforcé impliquant la mise en œuvre d’un couvre-feu, casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est plus que jamais indispensable. Pour cela il existe un outil : l’application TousAntiCovid.

TousAntiCovid est une mise à jour de l’application StopCovid, enrichie par l’accès à des informations factuelles et sanitaires sur l’épidémie. Elle permet à l’utilisateur d’être alerté ou d’alerter les autres en cas d’exposition à la Covid-19.

Cette application :

- doit être activée dès lors qu’une personne se trouve dans un lieux où la distanciation physique est difficile à mettre en œuvre.

- permet d’être alerté si on a eu un contact à risque et permet d’alerter les personnes qui ont été à proximité ces derniers jours, si on est diagnostiqué comme un cas de covid-19.

- d’être informé sur l’épidémie, de trouver des conseils personnalisés et la carte des laboratoires de dépistage proches de son domicile.

D’autres pays d’Europe utilisent déjà avec succès une application similaire avec une efficacité avérée. L’application TousAntiCovid doit désormais être intégrée comme un geste barrière supplémentaire dans la lutte contre la propagation de l’épidémie."




Port du masque


Les bons réflexes pour faire ses courses


Cellule territoriale d’appui à l’isolement (CTAI) en Vaucluse

L’accompagnement des personnes contaminées par la Covid-19 est au cœur de la stratégie « Tester-Alerter-Protéger » (TAP). Dans le cadre de cette stratégie, le processus d’accompagnement a été rénové afin de faciliter l’isolement des personnes dès l’apparition des premiers symptômes en proposant systématiquement un soutien matériel, social et psychologique.

Depuis le mois de janvier, les équipes de traceurs de la CPAM en Vaucluse proposent deux types d’accompagnement :
• un accompagnement sanitaire à l’isolement matérialisé par le passage d’une infirmière au domicile des personnes contaminées par le virus,
• un accompagnement social, matériel et psychologique, aux personnes contaminées ainsi qu’aux personnes contacts.

L’association « Entraide Pierre Valdo » a été sélectionnée pour assurer, depuis le 25 janvier 2021, les fonctions d’accompagnement social, matériel, et psychologique de la cellule territoriale d’appui à l’isolement (CTAI), mise en place au printemps 2020 et gérée depuis par le pôle défense et protection civiles de la préfecture. Cet appui consiste à proposer :
• un hébergement temporaire permettant aux personnes d’être isolées afin de ne pas contaminer les membres de leur entourage,
• un portage de repas/courses à domicile/médicaments,
• une garde d’enfants ou de personnes vulnérables,
• une aide à la réalisation de démarches administratives,
• un accompagnement lié à des difficultés résultant de la perte de revenus,
• un soutien psychologique.

Pour ce faire, la CTAI, joignable au 04 88 17 84 84 et opérationnelle du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi et dimanche de 9h à 17h, se charge de mettre en relation les personnes malades avec les interlocuteurs susceptibles de répondre à leurs besoins.